1er partie : Règle et les fondements des bienfaits du Jeûne du mois de Ramadhân, ainsi que les vertus des veillées nocturnes et autres

samedi 7 août 2010
par  Webmaster
popularité : 44%



La règle et les fondements des bienfaits du


Jeûne du mois de Ramadhân, ainsi que les vertus des veillées nocturnes et autres [...] (1)


 


Cheikh al-Imâm Abdel-Az Ibn Bâz


 


 


 


BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


 


«  Le mois du Ramadhân est arrivé, c’est un mois béni, Allâh vous couvre pendant celui-ci en faisant descendre Sa Miséricorde, en effaçant les péchés et en exauçant les invocations. Allâh est attentif à la compétition à laquelle vous vous livrez pendant ce mois, et Sen vante auprès de Ses anges. Montrez donc à Allâh, qui d’entre vous est le meilleur dans  laccomplissement des bonnes œuvres  ; Le perdant est certes, celui qui a été privé de la Miséricorde dAllâh lors de ce mois.  »


 


Ceci est un conseil succinct concernant les bienfaits du Jeûne du mois du Ramadhân, ainsi que les bienfaits de la compétition dans les bonnes œuvres [amal as-sâliha], avec une explication [bayân]  des avis importants [ahkâm muhimah] que certaines personnes peuvent négliger.


 


Il a été rapporté de façon sûre que le Prophète (sallallahu alayhi wa sallam) annonçait à ses  compagnons la bonne nouvelle de l’arrivée du mois de Ramadhân, et les informait quau cours de ce mois les portes de la miséricorde [rahmah] et du Paradis [djannah] étaient ouvertes, et que celles de lenfer se fermaient, et que les Chayâtîns [démons] étaient enchaîs. Le Prophète (sallallahu alayhi wa sallam) dit à ce sujet :


 


«  Quant la première nuit du mois du Ramadhân arrive, toutes les portes du Paradis sont ouvertes, sans qu’aucune dentre elles ne reste fermée. Et toutes les  portes  de  l’enfer  sont  fermées,  sans  qu’aucune  d’entre  elles  ne  reste ouverte. Les Chayâtîns y sont enchnés, et un crieur dit  : «  Ô désireux du bien, avance ! Quant à toi Ô désireux du mal cesse  !  » Et Allâh sauve de lenfer un certain nombre de croyants, chaque nuit [de ce mois].  » [1]


 


Et il dit encore (alayhi as-salat wa sallam)  :


 


«  Le mois du Ramadhân est arrivé, cest un mois béni, Allâh vous couvre pendant celui-ci en faisant descendre Sa Miséricorde, en effaçant les péchés et en exauçant les invocations. Allâh est attentif à la compétition à laquelle vous vous livrez pendant ce mois, et Sen vante auprès de Ses anges. Montrez donc à Allâh, qui d’entre vous est le meilleur dans  laccomplissement des bonnes œuvres  ; Le perdant est certes, celui qui a été privé de la Miséricorde dAlh lors de ce mois.  » [2]


 


Et il dit également (alayhi as-salat wa sallam)  :


 


«  Quiconque jeûne le mois du Ramadhân, avec foi et espoir de la récompense divine, Allâh labsout de tous ses péchés pass  ; Quiconque veille [en salât] la nuit du destin [laylat  ul-qadr] avec foi et espoir de la récompense divine, Allâh labsout de tous ses péchés pass.  » [3]


 


Et les ahâdîths sur les bienfaits du Jeûne du Ramadhân ainsi que sur ses veillées passées en prière [qiyâm] abondent. Le fait que le croyant [mumîn] puisse jêuner ce mois de Ramadhân est  une  faveur pour lui ; il se doit donc de profiter de cette occasion, et de s’empresser dans  l’obéissance [aux bonnes choses], de prendre garde aux cs, et de s’efforcer dans l’accomplissement des obligations quAllâh lui  a  prescrit,  notamment  les  cinq  prières,  car  elles  sont  les  piliers  de  l’Islâm, consies comme des prescriptions les plus importantes  après les deux attestations de foi  [chahâdatayn]. Il est donc obligatoire pour le musulman et la musulmane dêtre endurant et de les accomplir à son heure, avec crainte et quiétude.


 


Parmi ce qui est [consiré] comme une lourde obligation pour l’homme, il y a l’accomplissement de la prière en commun [djamâah] dans les maison dAllâh [bayt Allâh (les  mosquées)], où le Adhân [appel à la prière] y est célébré ainsi que le rappel de Ses noms, comme Allâh - Azza Wa Djal - le dit  :


 


«  Et accomplissez la Salâ, et acquittez la Zakâ, et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent » [4]


Et Il - Taâla - dit :


 


«  Soyez assidus aux Salâ et surtout la Salâ médiane [al-asr]  ; et tenez-vous debout devant Allâh, avec humilité  » [5]


 


Et Il - Azza Wa Djal - dit :


 


«  Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salâ, qui se détournent des futilités, qui sacquittent de la Za, et qui préservent leurs sexes, (de tout rapport), si ce nest qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils posdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer  ; alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs  ; et qui veillent à la sauvegarde des dépôts confs à eux et honorent leurs engagements, et qui observent strictement leur Salâ. Ce sont eux les héritiers, qui hériteront le Paradis pour y demeurer éternellement.  » [6]


 


Le Prophète (sallallahu alayhi wa sallam) a dit :


 


«  Le seul pacte qui existe entre nous et eux [les mécréants], est la sat [prre]. Celui qui la néglige devient mécréant.  » [7]


 


Et la chose la plus importante après la prière, est la Zakât, comme Allâh - Azza Wa


Djal - le dit :


 


«  Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allâh, Lui vouant un culte exclusif, daccomplir la Salâ et d’acquitter la Zakâ. Et voilà la religion de droiture.  » [8]


 


Et Il - Taâla - dit :


 


«  Accomplissez la Sa, acquittez la Zakâ et obéissez au messager, afin que vous ayez la miséricorde.  » [9]


 


Et les preuves du Livre dAllâh Tout-Puissant et de la Sounnah de Son Noble Envoyé, montrent que  celui qui ne s’acquitte pas de la Zakât sur ses biens, subira un châtiment le Jour Dernier [Yawm al-Qiyâmah].


 


Et la chose la plus importante après la Salât et la Zakât, est le jeûne du mois de Ramadhân  ; il est un des cinq piliers de l’Islâm, comme le Propte (sallallahu alayhi wa sallam) l’a rappelé  :


 


«  L’Ism  est  bâti  sur  cinq  piliers  :  l’attestation  qu’il  ny  a  d’autre  divinité quAllâh, et que Muhammad est l’envoyé dAllâh, l’accomplissement de la Sat, l’acquittement de la Zakât, le jeûne du Ramadhân, et le pèlerinage à la maison [dAllâh].  » [10]


 


Il est donc obligatoire pour le musulman de jner son jeûne, et deffectuer ses prières  nocturnes  [qiyâm], en évitant les interdits dAllâh dans ses paroles et ses actes, car le but du jeûne est l’obéissance à Allâh - Subahnnahu, la reconnaissance des lourdes [responsabilis] quant aux limites [dAllâh], de lutter contre son nafs et ses propres passions dans l’obéissance [à Allâh] , tout en s’éduquant à la patience face aux interdits dAllâh [haram Allâh], car le but [du jeûne] nest pas de sabstenir seulement, de manger et de boire, mais plutôt de tout ce qui peut rompre le jne, car certes le Propte (sallallahu alayhi wa sallam) a dit :


 


«  Le jeûne protège [du feu], quand l’un de vous jeûne, qu’il s’abstienne de propos grossiers et ne crie point. Et si quelquun linsulte ou le provoque [au mal], qu’il dise  : «  Je jeûne ! ». [11]


 


Il (sallallahu alayhi wa sallam) dit encore  :


 


«  Celui qui ne sabstient pas de mentir et d’agir en pur mensonge, Allâh na nul besoin de son renoncement à la nourriture et à la boisson.  » [12]


 


Ce que l’on retient de ces textes et dautres que cela, est qu’il est obligatoire pour celui qui jeûne, de prendre garde à tous les interdits dAllâh, et dêtre endurant sur tout ce quAllâh lui a prescrit. De la sorte, il pourra esrer pour lui, le pardon et la livrance du feu, ainsi que l’acceptation de son jeûne et de ses veillés nocturnes [qiyâm] [13]


 


 


 


Notes


 


[1] Rapporté par at-Tirmidhî n° 682 et Ibn dja n° 1642


 [2] Rapporté par al-Bukrî et Muslim ainsi que dautres.


[3] Rapporté par al-Bukrî et Muslim


[4] Coran, 2/43


[5] Coran, 2/238


[6] Coran, 23/1-11


[7] Rapporté par Ahmad, at-Tirmidhî et Ibn Mâdja.


[8] Coran, 98/5


[9] Coran, 24/56


[10] Rapporté par al-Bukrî et Muslim


[11] Rapporté par al-Bukrî


[12] Rapporté par al-Bukrî


[13] Madjmu Fatâwa de Cheikh Ibn z, Vol-15 p.11-21


 


 


 


- Le vendredi 24 octobre 2003,


 par Ibn Abdel-Hâdî tiré de minhajulhaqq.com



A lire ou télécharger en version PDF ici :

PDF - 161.1 ko
1er partie : Règle et les fondements des bienfaits du Jeûne du mois de Ramadhân, ainsi que les vertus des veillées nocturnes et autres

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois